Littérature

A mains nues d’Amandine Dhée

Ce livre fait 136 pages mais j’aurais aimé qu’il en fasse le double. Tant aimé les mots d’Amandine Dhée. J’avais déjà adoré La femme brouillon qui interrogeait la maternité.

Ici c’est la femme dans sa féminité, sa sexualité. C’est vrai, c’est juste, sans fard et diablement intelligent. Elle dresse le portrait des femmes de ma génération, en interrogeant l’adolescente qu’elle a été et la femme qu’elle est aujourd’hui, ses interrogations sur le sexe, le féminisme, le couple, le couple après l’enfant.

De page en page, je ne me suis pas toujours reconnue dans l’adolescente qu’elle a été et la liberté qu’elle revendique et qui me fait souvent défaut mais par contre totalement dans ses interrogations de femme et de mère d’un petit garçon face aux injonctions de la société et sur la place des femmes.

Bref je suis amoureuse d’Amandine Dhée et j’ai envie d’offrir ce livre à toutes les femmes que j’aime.

Et ce colophon !!!!!! Merci Amandine Dhée et les éditions de la contre allée

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *