instantanés

Depuis Lyon

Déjà 2 mois à Lyon ! et ce sentiment d’être encore un peu en transit. Quitter Paris après 22 ans est un soulagement, j’aime notre nouvel appartement donnant sur un jardin et hyper calme. J’aime notre petit loggia dont nous avons bien profité pendant les beaux jours. J’aime ma médiathèque, lumineuse et agréable. J’aime retrouver le public et les habitués que j’ai déjà repéré. J’aime mon quartier tranquille, le quartier de Confluences pas loin; les berges du Rhône tout à coté, les pistes cyclables, la facilité de déplacement.

J’aime moins le nouveau rythme à prendre, le travail le samedi, les longues journées de travail jusqu’à 19h, la grosse fatigue qui arrive et me met à terre (je passe mes lundis au lit), les cartons toujours pas vidés, le nouveau rythme avec un compagnon qui part 3 jours par semaine.

J’aime moins la période anxiogène, travailler en bibliothèque à cette période où on se transforme en désinfecteur et où on répète “mettez du gel, remettez votre masque correctement..”

J’aime moins aussi ce sentiment d’être un peu perdue, encore sans repères. ce sentiment de solitude aussi qui s’en mêle. Je sais que ça va prendre du temps pour me sentir “chez moi”. Je n’aime pas trop ce sentiment d’être en transit encore.

Quelques instantanés de cette nouvelle vie jolie

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

2 Comments

  • Marianne

    Difficile de s’adapter à ce nouveau rythme surtout dans une période qui est anxiogène et sans visibilité. Laisse toi un peu de temps :) et le lundi sous la couette, ce n’est pas mal non plus. Tu es une personne curieuse, ouverte et je sais que tu vas te constituer dans cette nouvelle ville un réseau d’amis fort et solidaire. La solitude ne durera que le temps de t’acclimater. Déjà, tu apprivoises ton quartier et la ville, comme le montre tes jolies photos. Je pense bien fort à toi.

  • nathalie

    Pas facile de s’adapter à un tel changement. J’ai souvenir d’un déménagement où je me suis sentie chez moi uniquement après avoir trouvé les marchands de primeurs qui me convenaient. J’ai enfin pu me mettre à faire la cuisine (je ne faisais rien jusque là) et trouver un rythme (caler le jour des courses en fonction des jours du marché). Mais c’est long tout cela !
    Bonne installation et profite du plaisir de la découverte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *