Bilans

Bilan du “joli” mois de mai

Et bien voilà un peu plus d’un mois que j’ai lancé ce blog.

Résultat : je suis ravie, beaucoup de lectures, des échanges divers et variés, pleins d’idées et toujours plus d’envies…
Tout cela est donc très stimulant.

Mes lectures du mois

  • 90 livres cultes à l’usage des personnes pressées – Henrik Lange
  • Le temps passe – Virginia Woolf
  • L’odeur de l’Inde – Pier Paolo Pasolini
  • Moi vivant vous n’aurez jamais de pause – Leslie Plée
  • Le cœur cousu – Carole Martinez
  • La première habitude – Françoise Lefevre
  • Comme un roman – Daniel Pennac
  • Délicieuses pourritures – Carol Joyce Oates
  • La descente de Pégase – James Lee Burke  (reçu grâce à masse critique de Babelio)– billet à venir.

 

Pas vraiment de coup de cœur, à part L’odeur de l’Inde et Le temps passe.
Et j’ai aimé le joli livre de Françoise Lefevre, La première habitude et l’essai de Pennac sur la lecture, Comme un roman (ce fut ma première expérience de lecture commune).

Lectures en cours

  • La perte en héritage – Kiran Desai (challenge “Bienvenue en Inde”)
  • La colère des aubergines – Bulbul Sharma (challenge “Bienvenue en Inde”)
  • Au bord du Gange et autres nouvelles – Rabindranath Tagore (challenge “Bienvenue en Inde”)

Lectures abandonnées

  • Wilt – Tom Sharpe (j’y arrive pas….. en français, ça sonne bizarre je trouve)
  • Firmin – Sam savage (une histoire encensée par Alessandro Barrico sur un rat dévoreur de livre, j’ai trouvé tout cela ennuyeux…)
Lectures à venir

  • Tendre est la nuit – Francis Scott Fitzgerald (à lire dans le cadre du “plea”)
  • The terrible privacy of Maxwell Sim – Jonathan Coe (MON auteur anglais chouchou)
  • Comment je suis devenu stupide – Martin Page
  • Pour Vous – Dominique Mainard (Merci à Cathy de tulisquoi pour le prêt de ce livre)
  • ……………..

 

Merci BEAUCOUP à ceux et celles qui ont visité ce blog et qui ont mis des commentaires !!
A bientôt !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Une réflexion au sujet de « Bilan du “joli” mois de mai »

  1. Tendre est la nuit, c’est intéressant pour le contenu presque autobiographique. A compléter par la superbe lecture de Alabama Song, qui donne le point de vue (certe fictif, mais on y croit) de Zelda… Moi je me suis tapée les deux bouquins à la suite, après avoir relu Gatsby… Ca complète bien le cycle

  2. Je n’ai jamais lu les Wilt en VO. J’ai un bon niveau d’anglais, mais plutôt dans un contexte corporate où l’humour grinçant à très peu sa place (quoi que… ;)) La différence entre VO et FR est importante à ce point là ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *