voyage

Demain, ailleurs

Partir vers un pays inconnu (le Cambodge), se confronter à soi-même, prendre du recul, faire une place aux évènements des derniers mois même si c’est si difficile, reconnaître et apaiser la colère pour regarder vers demain, souffler, respirer, faire le vide. Regarder autour de soi avec un regard autre, neuf.

Ne pas trop lire, casser son rythme, découvrir un autre monde, d’autres moeurs, d’autres vies. Se sentir vivante. Essayer de retrouver la légèreté si nécessaire et l’envie de rire pour rien. Savourer.

Voilà ce qui m’attend, j’espère, de l’autre côté de la Terre.

J’emmène quelques livres (deux) et ma liseuse qui en contient beaucoup plus. Je ne sais pas si je vais lire, mais je vais écrire. Dans ce carnet-là, offert par ma collègue Florence, enfin pas que offert, surtout fait par elle. Allez voir le site de son association, reliure et compagnie pour en découvrir d’autres.

 A bientôt, en octobre

Ici et là, des livres, des mots sur tout et rien. Et des livres, encore et toujours.

15 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *