19 réponses

  1. Guu
    8 juin 2011

    Ooooooh le concombre masqué, je lisais ça quand j’étais gamine, que de souvenirs !!!

    Argh, merci le coup de vieux que tu viens de me mettre =)

    Répondre

  2. noukette
    8 juin 2011

    Sacré bond dans le temps ! J’adore !!!

    Répondre

  3. Asphodèle
    8 juin 2011

    Oh ! J’en ai lu il y a longtemps et je riais beaucoup, merci de nous le rappeler à notre bon souvenir !! Quand tu dis “100% végétal, 100% sain”…j’émets quelques réserves ! Pas à cause de la bactérie acuelle mais même dans les jardins “100% bio” comme le mien par exemple, on subit des pluies acides, des vents chargés de nitrates venus des champs de maïs voisins et autres pesticides même quand on ne s’en sert pas !! Bien laver avant de consommer malgré tout et…au vinaigre !! ;)

    Répondre

    • Delphinesbooks
      8 juin 2011

      C’est lui qui se présente comme ça, à ne pas prendre au premier degré donc !

      Répondre

  4. L’Irrégulière
    8 juin 2011

    Complètement décalé, j’adore !

    Répondre

  5. Océane
    8 juin 2011

    Excellent, je me rappelais de cette bd justement, à force d’entendre parler concombre tueur !

    Répondre

  6. Jerome
    8 juin 2011

    Un grand classique ! ça fait du bien de se remémorer de lointains (et agréables) souvenirs de lecture.

    Répondre

  7. Aymeline
    8 juin 2011

    Une BD absolument géniale ! Je note pour la dédicace au cas où je pourrais venir sur Paris :)

    Répondre

  8. Yvan
    8 juin 2011

    Oh, en pleine crise du concombre ! Tu oses !!! :)

    Répondre

  9. Yaneck
    8 juin 2011

    En pleine crise du concombre tueur, c’est magnifique, j’adore le pied de nez. Et Mandryka, il faudra un jour que j’y vienne quand même. Un grand nom de l’humour passé, là aussi.

    Répondre

  10. mango
    8 juin 2011

    Ouh, c’est drôle et déjanté. A voir par conséquent. Je n’ai pas ces souvenirs-là mais ces dessins semblent donner de
    la bonne humeur.

    Répondre

    • Delphinesbooks
      8 juin 2011

      C’est surtout complètement absurde !

      Répondre

  11. Delphinesbooks
    8 juin 2011

    @ tous : contente que vous aimiez autant que moi ce super concombre !!!!

    Répondre

  12. Renée
    10 juin 2011

    Bien le petit résumé ; concret, très clair et incitateur à retrouver l’humour de cette époque et des premières BD.
    Tout le monde a pensé à ce titre-là, puisque les journaux ont titré “le concombre démasqué” pour relater la nouvelle épidémie d’e;coli. Alors, c’était bien à propos de nous faire rire avec ce qui est tendu de l’actualité.

    Répondre

  13. DF
    10 juin 2011

    Revenir avec ça précisément maintenant me paraît super savoureux! Merci pour ce retour de jeunesse: j’ai lu ces bandes dessinées dans un bistrot où j’avais mes habitudes autrefois, et qui était lui-même un établissement public un peu fou. Bon, maintenant, il paraît que le problème vient des graines germées…

    Répondre

  14. L’Ogresse
    11 juin 2011

    Ah, le Concombre Masque ! Que de bons souvenirs ! Merci !!!!

    Répondre

  15. DF
    11 juin 2011

    Le concombre est innocenté, en effet.

    Mais force est de constater, en l’espèce, que “la graine germée masquée”, ça claque quand même un peu moins.

    Répondre

    • Delphinesbooks
      11 juin 2011

      Mais bien contente quand même que ce pauvre concombre soit innocenté !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour au début
mobile bureau