11 réponses

  1. Madame
    1 avril 2013

    Merci pour la découverte, je vais m’offrir ce livre. Je crois que j’ai un faible pour les ours!

    Répondre

  2. Missbouquinaix
    1 avril 2013

    Après avoir lu Tombeau de Romain Gary et Au-delà de cette limite, votre ticket n’est plus valable, je commence à beaucoup mieux cerner le personnage, très différent de celui que j’imaginais après avoir lu principalement les romans écrits sous le nom d’Ajar …

    Celui-ci a l’air très intéressant aussi, surtout si comme tu dis, elle ne nie pas les réalités du personnage …

    Merci pour le partage !

    Répondre

  3. flou
    1 avril 2013

    y’a des libraires ouverts le lundi de Paques???!!!

    Répondre

  4. Jean-Philippe
    1 avril 2013

    Fan de Gary (mais écrivant comme un Coelho – ça tombe bien c’est Pâques !), je suis très heureux de lire ces lignes sur le vrai personnage. Je suis allé sur certains des lieux qu’il a aimé (Big Sur) et je me suis toujours demandé comment il devait être dans la “vraie” vie, en dehors de ses histoires… alors merci Delphine !

    Répondre

  5. Charlotte
    1 avril 2013

    Ah Romain Gary ! J’en étais tombé amoureuse en lisant une de ses biographies ! Je me procurerai ce livre, c’est certain !

    Répondre

  6. Emma @ Words And Peace
    2 avril 2013

    merci pour cette excellent recension, je ne connaissais vraiment rien de sa vie personnelle

    Répondre

  7. Laure
    2 avril 2013

    J’avais très apprécié la vidéo que tu avais mises sur Romain Gary il y a quelques temps de cela, qui me faisait découvrir cet homme au destin si triste. J’ai encore beaucoup à lire de lui et qui m’attend dans ma Pal (oui j’en ai lu qu’un seul pour l’instant :/). Cependant cet ouvrage sera certainement à lire alors je le note merci :)

    Répondre

  8. George
    2 avril 2013

    Un texte sans doute qui a dû beaucoup t’intéresser. Connaître un auteur par le témoignage d’une femme qui a partagé sa vie, si elle est de bonne foi et non rancunière, doit être en effet passionnant !

    Répondre

  9. denis
    25 avril 2013

    de cette femme j’ai sa biographie de Pierre Loti
    une belle œuvre que celle de Romain Gary

    Répondre

  10. Juliane
    25 avril 2013

    Un livre qui mérite d’être lu d’autant plus écrite par la compagne même du sujet! C’est étonnant comme quoi les écrivains (pas la majorité certes!) sont habités par le désespoir…Un livre que je vais me procurer avec plaisir!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour au début
mobile bureau